Votre panier

Votre panier est vide Découvrez nos produits
Selon nos calculs, vous manquez de café ! Finca El Sapo - Nucleus Torréfacteurs
Finca El Sapo - Nucleus Torréfacteurs
Sous-total du panier : $0.00 CAD Paiement
12
May

Fiorenzato Pietro testé - Le moulin à main le plus étrange ?

0 commentaireArticle par : Jasmin Tétreault
Fiorenzato Pietro testé - Le moulin à main le plus étrange ?

Le Pietro a été créé par Fiorenzato, un fabricant italien connu pour ses moulins électriques résidentiels et commerciaux. Ce moulin à meules plates de 58 mm est leur premier moulin à main. Le Pietro est un moulin que je voulais essayer depuis longtemps et, après l'avoir obtenu, j'ai hésité à publier cet article.

Aperçu du Pietro

Comme je viens de le dire, le moulin Pietro est un moulin à main à meule plate de 58 mm en aluminium. Il existe en deux versions : le modèle B Burr, qui convient à la fois à l'espresso et au café filtre, et le modèle M Pro Burr, spécifiquement conçu pour le café filtre. Les deux modèles ont un revêtement de meule DLC, un type de revêtement en carbone, pour réduire la friction.

Qu'y a-t-il dans la boîte ?

La boîte était plutôt décevante, ne comprenant seulement que le moulin et aucun accessoire comme un boîtier, une brosse ou un entonnoir, que je croyais au départ inclus dans la boîte. C'était un peu décevant par rapport à d'autres moulins sur le marché, comme le Kinu, qui est vendu avec un étui de voyage.

Conception esthétique

En tenant le moulin, tu peux sentir que la construction est solide. Le design est très différent de ce que l'on voit habituellement. Les parties du haut et du bas sont étroites avec la partie du milieu bombée à cause des meules plates. Les meules plates verticales font également passer la poignée sur le côté, un design que je n'avais jamais vu avant. Le cadran de réglage se trouve de l'autre côté de la poignée avec un motif de meule.

Petro Grinder

Expérience utilisateur

Même si j'ai plusieurs reproches par rapport au moulin, j'apprécie Fiorenzato pour leur approche innovante de la création d'un moulin unique. Voici les problèmes que j'ai rencontrés avec le moulin.

Poids et encombrement

Ce moulin, qui pèse environ trois livres et demi, n'est pas fait pour une utilisation portable, mais plus pour une utilisation à la maison. Comparé à un Kinu, le Pietro est nettement plus gros et plus lourd.

Manipulation et fonctionnement

L'utilisation de ce moulin est, comment dire, une expérience unique. Il est équipé d'une poignée pliable agréable à utiliser et qui se fixe bien en place. Là où c'est plus difficile, c'est la poignée qui est petite.

L'espace entre les doigts est très réduit, ce qui fait que les articulations de la main gauche se cognent souvent contre la poignée. Il n'y a pas de façon facile de le tenir dans les mains, ce qui t'oblige à moudre avec le moulin sur un comptoir. L'espace libre y est aussi très bas et les doigts de la poignée frottent sur le comptoir, il faut donc aller au bord du comptoir pour ne pas se faire mal.
Fiorenzato Pietro Pro Brew Burrs

Mouture

Durant l'opération de moulinage, il arrive souvent que le moulin bloque, ce qui donne une expérience peu agréable. On le remarque surtout avec les torréfactions légères. Cependant, ce problème n'est pas aussi évident quand on moud des torréfactions moyennes à foncées.

En mettant une pression trop forte sur la poignée, le support de la meule est légèrement incliné et l'alignement de la meule est modifié. Je peux l'entendre lorsque je mouds pour l'espresso, si j'appuie trop fort vers l'intérieur, les meules se mettent à faire du bruit.

Le moulin est assez lent, il lui faut plus d'une minute pour traiter une dose de 12 g au réglage du filtre, soit deux fois plus que mon Kinu.

Nettoyage

Le démontage est simple, et c'est l'une des caractéristiques que j'aime vraiment à propos du moulin. D'une simple rotation, la poignée et le support de meule se séparent, ce qui te permet de nettoyer l'intérieur. Le remontage demande tout de même un peu d'attention, tout doit s'aligner parfaitement pour éviter les coincements. Il faut aligner l'entonnoir et s'assurer que le bouton est bien enfoncé au moment de le remonter.

Fiorenzato Pietro Catch Cup

Couvercle et récipient

Retirer le couvercle supérieur du moulin est difficile, il n'y a qu'un petit creux et un petit levier pour tes doigts. En revanche, le bac se détache facilement avec sa fixation magnétique, qui le maintient bien en place, malgré certains avis disant qu'il n'est pas solidement fixé.

Performances

Ma première expérience de mouture n'a pas été excellente avec la Pietro, mais la première tasse que j'ai préparée était étonnamment bonne. Avec la version ProBrew, la douceur et la clarté des infusions de la Pietro semblent supérieures à tous les autres moulins à main que j'ai utilisés et en partie à mon Ode avec des meules SSP MP.

J'ai pu obtenir une mouture très fine et pousser l'extrusion avant que l'astringence ne devienne perceptible. Lorsqu'il est bien réglé, le moulin offre des performances exceptionnelles. Si tu cherches de la clarté dans ton café, ce moulin t'en donne de manière fiable.

Support nécessaire

Fiorenzato a récemment présenté un support conçu pour stabiliser son nouveau moulin, ce qui suggère que la conception initiale pouvait avoir des problèmes de stabilité. J'ai eu l'occasion de l'utiliser à l'expo SCA de Chicago et le support améliore considérablement la stabilité du moulin. Idéalement, il devrait être inclus avec le moulin, et non pas être vendu séparément. Est-ce que je devrais essayer d'en faire une version imprimée en 3D ?

Conclusion

Ce moulin en vaut-il la peine ? Cela dépend de tes préférences, je pense que le moulin Pietro excelle en termes de look et de performance, mais pas en termes de fonctionnalité. C'est l'un des moulins à main les plus chers que j'ai utilisés et le profil de saveur est là pour le prouver. L'expérience utilisateur n'était pas tout à fait au rendez-vous et je pense que ce moulin conviendrait à ceux qui privilégient la qualité à la commodité. Je le considérerais dans les meilleurs moulins pour le café filtre.