Facebook logo Instagram logo
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE POUR OBTENIR 10% DE RABAIS SUR VOTRE COMMANDE !

Votre panier

Votre panier est vide Découvrez nos produits
Our calculations show you're short on coffee!
Sous-total du panier : 0.00 $ Paiement
19
Oct

Une tasse de café : Durabilité et éthique

0 commentaireArticle par : Jasmin Tétreault

Nous connaissons et aimons tous le café. Cette délicieuse tasse (ou trois) du matin nous permet de nous activer, de supporter de longues journées de travail et de nous donner un petit remontant dans l'après-midi. Mais que savons-nous vraiment de l'origine de notre café ? 

Le processus de culture et de récolte du café est extrêmement laborieux. On estime que 125 millions de personnes dans le monde dépendent du café pour leur subsistance, dont 12,5 millions sont des agriculteurs et des agricultrices. Malheureusement, beaucoup de ces personnes sont très peu payées pour leur dur labeur. Dans certains cas, elles ne gagnent même pas assez pour couvrir leurs besoins essentiels.

Alors que le café devient plus populaire que jamais, il est important de se rappeler que derrière chaque tasse de café se trouvent des personnes qui ont travaillé pour cultiver, cueillir et torréfier les grains. Ces dernières années, le public a exercé une pression croissante sur l'industrie du café pour qu'elle améliore la durabilité et le traitement éthique des personnes travailleuses. Mais qu'est-ce que cela signifie exactement ? Examinons la question.

Pourquoi la durabilité est-elle importante ?

La réponse est simple : si nous voulons continuer à boire du café délicieux à l'avenir, nous devons veiller à ce que l'industrie soit durable. Cela signifie qu'il faut soutenir les milieux agricoles qui cultivent le café de manière durable et s'efforcer d'améliorer les conditions des personnes qui y travaillent tout au long de la chaîne d'approvisionnement. Cela signifie également avoir conscience de notre impact sur l'environnement et faire ce que nous pouvons pour réduire notre empreinte.

Qu'est-ce que cela signifie pour le café d'être durable ?

Faire attention à l'origine de son café est un élément clé de la durabilité. Cela signifie porter attention aux pratiques agricoles utilisées pour cultiver les grains de café, ainsi qu'à la façon dont le café est traité et torréfié.

L'industrie du café a fait des progrès ces dernières années en termes de durabilité, mais il en reste encore à faire. Par exemple, de nombreuses entreprises de production de café utilisent encore des pesticides qui peuvent polluer les cours d'eau voisins. Et bien que de plus en plus d'entreprises de torréfaction utilisent des sources d'énergie renouvelables, les combustibles fossiles restent la principale source d'énergie pour la plupart des opérations de torréfaction du café.

Lorsque nous parlons de durabilité dans le contexte du café, nous parlons généralement de trois types de durabilité différents : économique, sociale et environnementale.

Durabilité économique - Rémunération des personnes travailleuses

Malheureusement, la majorité des personnes qui travaillent pour des entreprises de production de café gagnent très peu d'argent. En fait, selon Rushton, plus de 5,5 millions de caféiculteurs et caféicultrices vivent dans la pauvreté. Cela est dû en partie aux faibles prix payés pour les grains de café bruts sur le marché mondial.

Un aspect important de la durabilité consiste à faire en sorte que les petites entreprises de production de café puissent gagner décemment leur vie. Cela signifie qu'il faut s'assurer qu'elles reçoivent un prix équitable pour leurs grains et qu'elles ont accès aux ressources nécessaires pour produire un café de haute qualité.

Durabilité sociale - Droits des personnes travailleuses

Ces dernières années, l'industrie du café a été critiquée pour la façon dont elle traite les personnes à son emploi. En outre, celles-ci n'ont pas toujours accès à des services tels que les soins de santé ou l'éducation. Pour améliorer la durabilité sociale, il faut veiller à ce que les travailleurs et travailleuses soient traités équitablement, leur offrir des conditions de travail sûres et leur donner accès à des services tels que les soins de santé et l'éducation.

En outre, le travail des enfants est encore très répandu dans l'industrie du café ; on estime que plus de deux millions d'enfants sont impliqués dans la culture et la récolte des grains de café chaque année. Selon le Dr Chen, aucun organisme ne peut à lui seul résoudre ces problèmes. Nous devons agir collectivement pour changer les choses.

Durabilité environnementale

Les entreprises de production de café sont confrontées à plusieurs défis lorsqu'il s'agit d'assurer la pérennité de leurs cultures. Le changement climatique a provoqué des conditions météorologiques extrêmes qui peuvent endommager les cultures, tandis que les animaux nuisibles et les maladies peuvent également causer des ravages dans les plantations. En outre, de nombreux agriculteurs et agricultrices ont du mal à accéder aux ressources et aux financements dont ils ont besoin pour investir dans des pratiques durables.

La durabilité environnementale consiste à protéger l'environnement dans lequel le café est cultivé. Il s'agit notamment de préserver les ressources en eau, de promouvoir la biodiversité et d'utiliser des pratiques agricoles respectueuses de l'environnement.

Compte tenu de toutes ces questions, il est important que nous n'achetions du café qu'à des entreprises qui accordent la priorité au traitement éthique des personnes à leur emploi. Nous avons fait le travail pour vous et créé un abonnement de café éthique. Nous n'achetons du café qu'à des entreprises de torréfaction dont les pratiques d'approvisionnement sont irréprochables.

Commerce du café

Le commerce du café est un processus complexe. Plusieurs parties sont impliquées dans le transport du café de la ferme à la tasse, notamment les producteurs et productrices, les coopératives, les personnes qui en font l'importation, les torréfacteurs et torréfactrices et les personnes qui en font la vente au détail. Chaque intermédiaire prend une part de la vente, ce qui laisse moins d'argent aux cultivateurs et cultivatrices, qui effectuent la majeure partie du travail.

La majorité du café est encore négociée à la Bourse de New York par le biais de contrats à terme sur marchandises. Cela signifie que le prix est fixé par l'offre et la demande, plutôt que sur la base du coût réel de production. Dans la plupart des cas, il est impossible de connaître le prix payé aux personnes qui le produisent. Le moyen le plus courant pour les producteurs et productrices de vendre leur café est de passer par une coopérative qui l'achète à la valeur du marché.

Une autre façon de commercialiser le café consiste pour les entreprises d'importation à acheter directement des personnes qui le produisent. Ce type de relation permet une plus grande transparence et se traduit souvent par un prix plus élevé payé à l'entreprise de production. Certaines entreprises qui font en l'importation vont même jusqu'à publier le montant qu'ils ont payé.

Commerce direct

Depuis quelques années, de plus en plus de torréfacteurs et torréfactrices travaillent directement avec les entreprises de production pour acheter des grains de café. Cette relation commerciale directe permet aux torréfacteurs et torréfactrices de supprimer les intermédiaires et de payer à l'entreprise de production un prix plus élevé pour leurs grains.

Cependant, toutes les relations commerciales directes ne sont pas égales. Certains torréfacteurs et torréfactrices n'achètent que de petites quantités de café à une entreprise de production, ce qui n'offre pas une grande stabilité à cette dernière. La meilleure pratique d'achat est que les entreprises de torréfaction en fassent de manière récurrente, car cela permet aux personnes qui le produisent de planifier l'avenir et d'investir dans des pratiques durables.

Le problème du commerce équitable

Le commerce équitable est un programme qui garantit à ceux et celles qui le cultivent un prix minimum pour leurs grains. Bien que cela semble être une bonne idée, le commerce équitable ne tient pas ses promesses.

Le programme du commerce équitable ne certifie que le café qui a été produit selon des normes de travail et d'environnement équitables. Les cultivateurs et cultivatrices qui participent à ces programmes se voient garantir un prix pour leurs grains. Ce prix ne fluctue toutefois pas en fonction du marché. Cela signifie que parfois, le marché peut payer plus que le prix garanti par le commerce équitable.

Un nouveau modèle de coopérative

Pour améliorer la vie des gens qui produisent le café, le modèle coopératif pourrait être revu. Des études ont montré qu' il fallait renouveler l'engagement envers les relations existantes avec les coopératives de petites entreprises de production et leurs communautés. Ce nouveau modèle de coopératives devrait permettre de relier entre eux les gouvernements, les organisations de petites entreprises de production, les organisations de la société civile, les agences de certification et l'industrie du café de spécialité. Ce n'est qu'avec un effort collectif que nous pourrons obtenir de meilleurs résultats pour les personnes qui produisent le café.

Comment pouvez-vous vous assurer que votre tasse de café est durable ?

La meilleure façon de s'assurer que votre café est durable est d'acheter uniquement auprès d'entreprises qui ont des pratiques d'approvisionnement transparentes et éthiques. C'est une tâche difficile, car elle nécessite des recherches. La plupart des torréfacteurs et torréfactrices ne veulent pas partager les montants qu'ils paient.

FOB et Farmgate

Si vous demandez à votre torréfacteur ou torréfactrice et qu'il vous donne un prix, il y a une autre question à lui poser ! Le prix du café peut varier en fonction de l'endroit où les grains sont achetés. Les prix à la production font référence au prix que les entreprises de production reçoivent pour leurs grains de café, tandis que les prix FOB reflètent le coût des grains lorsqu'ils sont vendus au port d'exportation.

Il existe deux principaux types de prix pour le café : le prix à la production et le prix FOB. Le prix FOB, ou Freight on Board, est le prix que les personnes qui en font l'achat paient lorsqu'elles achètent du café à une entreprise d'exportation. Il comprend le coût des grains, le transport jusqu'au lieu de l'achat et tous les autres frais associés à la transaction.

Le prix à la production, quant à lui, est le prix que les entreprises de production de café reçoivent lorsqu'elles vendent leur café. Ce prix comprend le coût de production, mais pas le transport ni les autres frais. Il est important pour les acheteurs et acheteuses de café de connaître le prix à la production si vous voulez vous assurer que l'entreprise de production est payée à sa juste valeur.

Si vous voulez vous assurer que votre café est éthique, nous avons un abonnement de café et avons fait le travail pour vous !

Conclusion

La prochaine fois que vous prendrez une tasse de café, prenez un moment pour réfléchir à sa provenance et à ce qui a permis de le déguster. En choisissant des grains cultivés de manière durable et en soutenant les entreprises qui privilégient le traitement éthique des travailleurs et travailleuses, nous pouvons tous contribuer à rendre l'industrie mondiale du café plus durable et à préserver notre précieux café pour longtemps.

$17.00

Featured in this article

Eldorado Canário - Nucleus Torréfacteurs

Le café de la ferme Eldorado Canário, cultivé au Brésil à une altitude de 1100 mètres, offre un mélange vivant d'arômes de chocolat et de noix accompagné d’une texture veloutée. Ce café est notre coup de coeur pour de l’espresso facile ou pour un bon café filtre classique.